Communiqué de Arts to Talk (réponse à l'article du 29 décembre 2019)

A la lecture du DL du 29 décembre, il a paru indispensable au collectif incriminé d'apporter les éléments utiles à tout citoyen.